Comment organiser des tours guidés par des citoyens pour découvrir les initiatives de développement durable et d’innovation sociale dans la ville ?

Dans un monde de plus en plus conscient des enjeux écologiques et sociaux, découvrir les initiatives de développement durable et d’innovation sociale dans nos villes devient une activité à part entière. C’est ainsi que naissent les tours guidés par des citoyens, véritables ambassadeurs de leur territoire. Ces balades urbaines sont une manière originale et conviviale de valoriser les actions locales en faveur de la transition énergétique et de l’économie circulaire. Mais comment organiser ces tours guidés ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article.

L’importance de la formation des guides

Pour bien commencer, il est crucial d’identifier et de former les citoyens qui guideront ces tours. Ces guides sont les piliers de cette démarche, ils font le lien entre les initiatives locales et les personnes qui souhaitent les découvrir.

Il est recommandé de sélectionner des citoyens engagés, qui connaissent bien leur ville et sont passionnés par la RSE et le développement durable. Il sera ensuite nécessaire de les former aux enjeux liés à ces thématiques, mais aussi aux techniques de guidage et de communication. Cette formation peut être organisée en collaboration avec des collectivités locales, des entreprises engagées dans la RSE ou des associations spécialisées dans le développement durable et l’innovation sociale.

Sélectionner les initiatives à mettre en valeur

Une fois vos guides formés, il vous faudra sélectionner les initiatives locales que vous souhaitez mettre en valeur lors de ces tours. En France, de nombreuses villes ont mis en place des actions en faveur du développement durable et de la transition énergétique. Il peut s’agir de projets menés par des entreprises, des collectivités ou des associations.

Pour choisir ces initiatives, vous pouvez vous appuyer sur les ODD (Objectifs de Développement Durable) de l’ONU. Ces 17 objectifs constituent un cadre universel pour le développement durable. Ils englobent à la fois des enjeux environnementaux (énergie propre et abordable, action pour le climat…) et sociaux (éducation de qualité, travail décent…).

Structurer le parcours de la visite

L’étape suivante consiste à structurer le parcours de la visite. Cela nécessite une bonne connaissance du territoire et des initiatives locales. L’idée est de créer un circuit logique et agréable, qui permette de découvrir un maximum d’initiatives en un minimum de temps.

Vous pourriez commencer par dresser une carte des initiatives de votre ville, puis établir un itinéraire qui passe par chacune d’elles. Pour rendre le tour attractif, pensez à inclure des pauses, des rencontres avec les acteurs locaux et pourquoi pas, des dégustations de produits locaux et durables !

Communiquer sur l’existence de ces tours

Enfin, il est primordial de faire connaître ces tours guidés afin d’attirer un maximum de participants. Pour cela, vous pouvez utiliser différents canaux de communication : réseaux sociaux, site internet, affichage public, presse locale…

Il est aussi intéressant de collaborer avec des acteurs locaux (offices de tourisme, mairies, entreprises…) pour promouvoir ces visites. Vous pourriez également proposer ces tours guidés à des groupes spécifiques, tels que des scolaires, des comités d’entreprises…

Organiser des tours guidés par des citoyens pour découvrir les initiatives de développement durable et d’innovation sociale dans la ville est une belle aventure, qui contribue à valoriser les actions locales en faveur de la transition énergétique et de l’économie circulaire. C’est aussi une manière originale de sensibiliser le public à ces enjeux cruciaux pour notre avenir. Alors, êtes-vous prêts à vous lancer ?

L’implication des acteurs locaux

Dans le cadre de l’organisation des tours guidés citoyens, l’implication des acteurs locaux est une étape cruciale qui ne doit pas être négligée. En effet, ces acteurs, qu’ils soient issus du monde associatif, entrepreneurial ou des collectivités locales, sont les premiers concernés par les initiatives de développement durable et d’innovation sociale. De par leur engagement sur le terrain, ils sont à même de fournir des informations précieuses sur les projets en cours et peuvent être d’excellents relais pour promouvoir les tours guidés citoyens.

La première étape consiste à identifier les acteurs locaux pertinents. Il peut s’agir d’associations œuvrant pour le développement durable, d’entreprises engagées dans la RSE, de collectivités locales ayant mis en place des actions en faveur de la transition énergétique, etc. Il est également intéressant de se rapprocher des structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de la ville, qui pourraient proposer des initiatives innovantes.

Une fois ces acteurs identifiés, il est important de les rencontrer pour présenter le projet de tours guidés citoyens, recueillir leurs avis et suggestions et, si possible, obtenir leur soutien. Leur implication peut prendre différentes formes, allant de la simple diffusion d’information sur les tours à la participation active à certaines étapes du parcours, en passant par l’apport de ressources matérielles ou financières.

En impliquant les acteurs locaux dans l’organisation des tours guidés citoyens, vous contribuez à renforcer la dynamique locale autour des enjeux du développement durable et de l’innovation sociale. C’est également une manière de valoriser leur travail et leur engagement en faveur de la transition énergétique et de l’économie circulaire.

La diversification des tours guidés

Après avoir établi les premiers circuits de vos tours guidés, une réflexion sur leur diversification peut être intéressante. En effet, toutes les villes et tous les citoyens n’ont pas les mêmes attentes et les mêmes centres d’intérêt. Proposer des tours guidés diversifiés, c’est s’assurer de toucher un public plus large et de répondre au mieux aux demandes de chacun.

Il est possible de concevoir des tours guidés thématiques, autour de certaines problématiques du développement durable comme l’énergie, l’alimentation, le recyclage, la mobilité… Ainsi, le public pourra choisir le tour qui correspond le plus à ses préoccupations.

On peut aussi envisager des tours guidés adaptés à différents publics. Par exemple, un tour guidé destiné à un public scolaire ne sera pas le même qu’un tour guidé destiné à un public d’entreprises. Les enjeux, les initiatives et le discours peuvent être adaptés en fonction du public cible.

De plus, pourquoi ne pas proposer des tours guidés "saisonniers", qui mettraient en avant les initiatives locales en fonction des saisons ? Cela pourrait donner lieu à des tours guidés autour de l’énergie solaire en été, des initiatives de recyclage après les fêtes de fin d’année, etc.

En diversifiant vos tours guidés, vous rendez votre projet plus attractif et plus pertinent pour le public. C’est aussi une manière de montrer que le développement durable et l’innovation sociale sont des enjeux qui concernent tous les aspects de notre vie quotidienne.

Conclusion

Organiser des tours guidés par des citoyens pour découvrir les initiatives de développement durable et d’innovation sociale dans la ville est une initiative précieuse qui contribue à sensibiliser le public à ces enjeux majeurs. Grâce à une formation de qualité, une sélection rigoureuse des initiatives à mettre en avant, une implication des acteurs locaux et une diversification des tours proposés, ces tours guidés peuvent devenir de véritables outils de mobilisation citoyenne.

Au-delà de leur aspect informatif, ces tours guidés par des citoyens sont l’occasion de créer du lien social, de valoriser les actions locales et de promouvoir une transition écologique et sociale à l’échelle de la ville. En somme, ils représentent une manière concrète et conviviale de contribuer à l’émergence d’un monde plus durable et solidaire.